Skip to Content

drogue ou pas drogue dans les momies égyptiennes

La découverte de résidus de tabac et de traces de nicotine et de cocaïne dans des momies égyptiennes datant de plus de mille ans av. J.-C. a soulevé l’éventualité d’un contact possible entre les civilisations égyptiennes et amérindiennes. Pour appuyer cette idée, plusieurs autres « arguments » furent parfois avancés : convergence archéologique, représentation de lamas dans l’Égypte prédynastique (avant 3100 av. J.-C.)… Vrai ou faux, l’hypothèse de contacts entre les Anciens Égyptiens et les Amériques passionne le public depuis 40 ans !

Un dossier incroyable à redécouvrir dans Pharaon Magazine n°6

"Exit tabac et nicotine obligatoirement américains

En réalité, M. Lescot identifia sur la momie de Ramsès II uniquement le genre de la plante dont la nicotine provient ? genre Nicotiana ? et non pas l’espèce. Or, en extrapolant le genre Nicotiana tout entier à une seule de ses espèces, le tabac commun, Nicotiana tabacum, M. Lescot prend implicitement fait et cause pour une origine américaine à cette nicotine. Pourtant, des espèces de ce genre, qui produisent toutes de la nicotine, vivent ailleurs. En Afrique il existe même une espèce, Nicotiana africanum, découverte en 1975 dans le désert de Namibie. Oui, la Namibie se situe à plus de 5000 km de l’Égypte, mais il n’est pas impossible que cette espèce ait pu existé plus près des Égyptiens.

De plus, plusieurs espèces du genre Nicotiana poussent à l’état sauvage en Australie, ainsi que dans les îles du Pacifique sud. Par ailleurs, la nicotine est également un alcaloïde fréquent chez les solanacées, famille de végétaux à laquelle appartient le genre Nicotiana, mais également de nombreux autres genres dont sont issus certains légumes couramment consommés. La plupart de ces légumes sont certes originaires d’Amérique (tomate, pomme de terre, piment), mais l’un d’entre eux, l’aubergine (Solanum melongena) est originaire d’Asie du Sud-est où elle est cultivée depuis la Préhistoire ; et de toutes les solanacées comestibles, elle est sans doute celle qui contient le plus fort taux de nicotine (taux faible cependant au regard de celui du tabac). Il est alors possible que le tabac et la nicotine retrouvés dans la momie de Ramsès II puissent avoir pour origine l’Asie via les routes commerciales de l’Extrême-Orient, de l’Inde puis du Proche-Orient. Or, un tel lien a probablement existé du temps des Ramsès puisque l’on a découvert des brins de soie traités selon la technique chinoise dans les cheveux d’une momie d’un cimetière de travailleurs du roi à Thèbes datée de 1070 av. J.-C."

 

Commentaires

sujet très sensible. pour la

sujet très sensible. pour la cocaïne, des résidus ont été identifiés par une chercheuse russe il ya 10-15 ans mais depuis, plus personne ne veut reprendre le travail

des scientifiques allemands!

des scientifiques allemands!

bonjour,on doit donc trouver

bonjour,

on doit donc trouver des traces de nicotine dans les restes de tous les mangeurs d'aubergine comme il y en a tout autour de la méditérannée. facile a vérifier.

...et pour la cocaïne ?

cordialement,

MDH

Publier un nouveau commentaire

  • Tags HTML autorisés : <a> <b> <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <dl> <dt> <em> <i> <img> <li> <ol> <p> <span> <strong> <u> <ul>
    Allowed Style properties: text-align

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ceci sert à tester si vous êtes un utilisateur humain afin de contrer les robots spammeurs
                                                                                      
88 88 a8P 88888888ba, I8, 8 ,8I ,ad8888ba,
88 88 ,88' 88 `"8b `8b d8b d8' d8"' `"8b
88 88 ,88" 88 `8b "8, ,8"8, ,8" d8'
88 88,d88' 88 88 Y8 8P Y8 8P 88
88 8888"88, 88 88 `8b d8' `8b d8' 88 88888
88 88P Y8b 88 8P `8a a8' `8a a8' Y8, 88
88, ,d88 88 "88, 88 .a8P `8a8' `8a8' Y8a. .a88
"Y8888P" 88 Y8b 88888888Y"' `8' `8' `"Y88888P"



actualite | about seo