Skip to Content

égypte

Nouvelles tombes à Louxor

Le ministère des antiquités d'Egypte a officialisé la redécouverte de tombes sur le site de  Dra abu el-Naga, sur la rive gauche. Deux tombes datant du Nouvel Empire ont été redécouvertes. Aucun nom n'a pour le moment été identifié. Ces tombes avaient découverte par l'égyptologie Kampp mais jamais fouillées. Elles portent les numéros Kampp 150 et 161. 

Nouvelles statues de la déesse Sekhmet à Louxor

Le temple funéraire d'Amenhotep III (derrière les colosses de Memnon) se cesse de livrer de nouvelles découvertes. La mission archéologique est en pleine saison de fouilles et une fois de plus, elle livre sa moisson de statues : 27 statues fragmentaires de la déesse lionne Sekhmet. L'état de préservation est variable.

Découvertes à Assouan

Une mission égyptienne a engagé des fouilles sur le site de Kom Ombo en profitant de la baisse du niveau de l'eau souterraine. Un bloc au nom de Philippe Arrhidée, successeur d'Alexandre le Grand, a été découvert. Cela indique une construction datant du début de la période grecque. 

Quelques trouvailles dans la baie d'Aboukir

Le ministère des antiquités a annoncé la découverte de divers objets d'époque romaine dans la baie d'Aboukir près d'Alexandrie. La mission est réalisée en collaboration avec l'Institut européen d'archéologie sous-marine.

Parmi les trouvailles :

- une tête en cristal appartenant sans doute à un commandant de l'armée

- des monnaies romaines au nom d'Octavius Augustus

- dégagement de plusieurs épaves

Gizeh : ouverture des tombes des ouvriers

Le ministère des antiquités a ouvert au public une partie du cimetère des ouvriers des pyramides. Ces tombes surplombent le village des ouvriers des pyramides de Gizeh, découvert et fouillé par Mark Lehner. Tout n'est pas accessible mais c'est une superbe occasion pour découvrir cette partie inédite du plateau de Gizeh près du Caire. Un parcours a été aménagé. 

Le prix du ticket est annoncé à 400 livres égyptiennes. 

 

 

Découverte d'un gymnasium au Fayoum

Belle découverte au Fayoum près du site de Qasr Qarun par une équipe égypto-allemande. Durant la mission 2017, l'équipe a dégagé une structure grecque jusqu'à présent inconnue : un gymnasium sur le site de l'antique Philoteris (actuel Watfa). La structure découverte était un grand hall de 200m de long pouvant servir pour les courses et les entrainements. 

Saqqarah Sud : une riche mission 2017

La mission franco-suisse de Saqqarah Sud poursuit son travail et la cadence ne faiblit pas. Suite à la découverte d'un pyramidion d'une pyramide de la reine Ankhnespepy II, les chercheurs ont analysé l'objet et la découverte d'un nouveau fragment pourrait faire dire que ce pyramidion n'appartient pas à la pyramide satellite de la reine mais plutôt à un obélisque. 

Reste à expliquer pourquoi l'obélisque a été fait en deux parties : réparation suite à une cassure ?

Forte augmentation des prix des tickets des sites archéologiques

Le ministère des antiquités a acté l'augmentation des tickets d'entrée des sites et musées en Egypte. Les nouveaux tarifs seront appliqués dès le 1er novembre. 

Quelques tarifs (en livres égyptiennes) :

- musée du Caire : 120 (180 en session de nuit)

- musée copte : 100

- musée de Louxor : 120

- musée de la momification (Louxor) : 80

- Deir el-Bahari : 80

- Karnak : 120 (+ Mout : 40 / + musée en plein air : 60

- tombes Asasif : 60

- Ramesseum : 60

- Abou Simbel : 160

- Edfou : 100

Un temple de Ramsès II découvert à Abousir

L'équipe tchéque fouillant le vaste site d'Abousir, au nord de Saqqarah, a fait une belle découverte : les ruines d'un temple de Ramsès II. Il semble que les vestiges se situent à cheval entre Abousir et le temple solaire d'Abou Gorob, non loin des pyramides d'Abousir. Des traces avaient été découvertes dès 2012 mais ce n'est que récemment que la fouille a repris sur le site.

Saqqarah Sud : la mission 2017 démarre fort !

La mission franco-suisse de Saqqarah Sud est sur place depuis une dizaine de jours. Une partie des équipes s'est concentrée sur le complexe funéraire de la reine Ankhnespépy II dont des sections n'étaient pas encore fouillées. Mais la zone avait été largement démontée par les carriers. Par chance, les archéologues ont récupéré de nombreux débris qui devraient permettre de connaître le programme iconographique des lieux. 

Syndiquer le contenu


about seo