Skip to Content

Décryptage d'une scène du temple de Denderah

Dans la chapelle de Sokar (dieu des morts) à Denderah, au-dessus de l’entrée (intérieur de la chapelle), une grande scène attire l’œil. Scène unique ou tout le moins rarissime. Difficile pour un néophyte de comprendre la mythe divin représenté et les différents éléments composants la scène. 

Le dieu Thot (tête d’ibis, à gauche) et le dieu Shou (humain, à droite) soutiennent un filet. Ils capturent un grand œil Oudjat (symbole du dieu Horus) : les deux dieux empêchent que la lune ne périsse à la fin du cycle lunaire, la lune étant tombée dans l’eau. La lune pourra ainsi reprenne renaître. La lune peut être représentée par un disque et un croissant (sous le disque) ou sous la forme d’un œil. Nous sommes en présence non pas de la lune mais d’un Osiris-lune. Son nom est gravé au-dessus du filet. Sous le filet, deux oiseaux ibis.

Détail qui ne saute pas aux yeux immédiatement, une barque en roseaux. Les deux dieux sont sur une barque. L’arrière (droit) porte un babouin (symbole de Thot) et à l’avant (oblique), un faucon tenant une plume Maât (le faucon, oiseau habituel du dieu Horus). 

Dans la partie haute du décor, au-dessus des deux dieux, nous trouvons la représentation du ciel avec à chaque extrémité une terminaison en triangle. Observez bien ce ciel. A l’extrémité droite, la lune. Elle éclaire le ciel. A gauche, c’est le soleil matinal. Il prend ici la format d’une boule (le soleil) que le scarabée pousse (pour faire naître l’aube).

Décomposition de la scène

1 dieu Thot

2 dieu Shou

3 filet et l’œil oudjat à l’intérieur

4 les deux oiseaux ibis

5 barque en roseaux, l’avant et l’arrière sont matérialisés par des fleurs de lotus surmontés d’un faucon et d’un babouin

6 représentation du ciel

7 le scarabée pousse le soleil

8 la lune éclaire le ciel

publication dans Pharaon Magazine n°9

Commentaires

Bonsoir,Votre analyse me

Bonsoir,

Votre analyse me semble bien mal engagée.. Vous faites reposer votre identification de la scène théologique sur un jeu iconographique, et seulement sur celui-ci. La scène n'a pas vocation à être inteprétée de manière spartiate avec ces quelques éléments sommaires. Les différents éléments iconographiques présentés ici sont porteurs de plusieurs sens, comme l'est chaque image du répertoire iconographique. 

Ainsi, l'exemple que vous présentez comme "sacarabée poussant le soleil" ne représente pas le soleil naissant, mais le hiéroglyphe kheper, accollé au hiéroglyphe . Ce jeu nomastique renvoie à l'identité solaire de la scène. Identité qui renvoie encore une fois à l'oeil, autre symbole solaire. Vous interprétez également l'ensemble de la scène comme une idée de renaissance "lunaire". Or, il est ici question d'un contexte autour de Sokar... La scène doit donc tourner autour du Sokar mort et renaissant. 

Il est dommageable de traiter de manière si approximative ces décors porteurs de sens et, c'est certain, ne se révélant pas ainsi au "néophyte"..

Cordialement,
Un lecteur de passage. 

Publier un nouveau commentaire

  • Tags HTML autorisés : <a> <b> <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <dl> <dt> <em> <i> <img> <li> <ol> <p> <span> <strong> <u> <ul>
    Allowed Style properties: text-align

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ceci sert à tester si vous êtes un utilisateur humain afin de contrer les robots spammeurs
                                                                     
8b d8 db 888888888888 8b d8 88
Y8, ,8P d88b 88 Y8, ,8P 88
Y8, ,8P d8'`8b 88 `8b d8' 88
"8aa8" d8' `8b 88 Y88P 88
`88' d8YaaaaY8b 88 d88b 88
88 d8""""""""8b 88 ,8P Y8, 88
88 d8' `8b 88 d8' `8b 88
88 d8' `8b 88 8P Y8 88



actualite | about seo