Skip to Content

amarna

Amarna : les fouilles 2017-2018 au grand temple d’Aton

La mission anglaise à Amarna continue son (très) long chantier sur l’immense site du grand temple d’Aton, ou plutôt, le temenos incluant le temple et diverses constructions. Ce chantier a été ouvert il y a plusieurs années et dans l’urgence. Ce site, coeur religieux d’amarra, était menacé de disparition pure et simple par l’urbanisation moderne et notamment l’installation d’un cimetière. Il fallait stopper cette progression et préserver ce qui pouvait encore l’être. 

Découverte à Hatnoub

Les carrières d'Hatnub, à plus d'une heure de voiture d'Amarna, étaient connues pour les nombreuses veines d'albatre. Une découverte a été réalisée par l'équipe archéologique dirigée par Yannis Gourdon : une grande rampe utilisée pour déplacer les blocs. Les premiers indices montrent que ce système date de Chéops, vers 2500 av. JC. La découverte a été réalisé en creusant et en déplacement plusieurs tonnes de déblais. Il s'agit en réalité d'une rampe centrale, avec des escaliers de chaque côté.

Découvertes à Tuna el-Gebel

Le ministère a annoncé la découverte d'au moins 14 momies dans des catacombes tardives à Tuna el-Gebel, en Moyenne Egypte. La mission égyptienne a aussi retrouvé des cercueils, des papyrus et divers objets. 

Cette découverte a été faite dans un puit profond de presque 10 mètres mais à l'écart des catacombes connues. 

Exposition Bordeaux jusqu'au 29 avril : Aton-NUM

Voiçi une exposition originale : faire revivre l'architecture innovante du règne d'Akhenaton grâce aux dernières technologies informatique. C'est véritablement une historique numérique d'une révolution architecturale. 

Amarna : le centre des visiteurs est enfin ouvert

Non loin de l'embarcadère menant du Nil au site antique d'Amarna, un centre des visiteurs, faisant office de petit musée de site, était en préparation depuis de nombreuses années. Et bonne nouvelle, il vient enfin d'être ouvert !

Ce "musée" propose des maquettes du site et des reconstitutions de maison d'Amarna. 

Par contre le musée Aton, situé à Minya, est toujours en construction / finition. Aucune date n'est donnée. 

Akhenaton : la tombe royale d'Amarna, nouveau livre

Akhenaton est un des pharaons les plus connus de l'ancienne Egypte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De très nombreux ouvrages ont été écrits sur son règne et la période amarnienne. En Français, deux sont particulièrement importants, ceux de Marc Gabolde et de Dimitri Laboury. 

Oushebtis amarniens : Akhenaton, Néfertiti et Toutankhamon

Le musée du Louvre possède trois oushebits (serviteurs funéraires) très importants : un d'Akhenaton, un de la reine Néfertiti et un de Toutankhamon

La parenthèse amarnienne : journée égyptologique de Nîmes 2e partie

Suite de la conférence de Marc Gabolde

Il est intéressant de noter que l’on peut voir sur les décors de certaines tombes le levé du soleil puis le parcours du soleil dans la journée. Au départ, les rayons solaires sont étroits puis ils grossissent. Et le ciel va de l’horizon du levant à l’horizon du couchant. Les deux horizons (là où le soleil se lève et se couche) délimitent le ciel. 

La parenthèse amarnienne : journée égyptologique de Nîmes 1ere partie

Le 18 janvier dernier, l’association égyptologique de Nîmes a organisé sa conférence annuelle. Cette année : la parenthèse amarnienne. Marc Gabolde a ouvert la journée. Le chercheur rappelle qu’il existe plusieurs types de chronologie : chronologie absolue, chronologie relative.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amarna : le wadi royal secondaire

Le ouadi royal d'Amarna comporte cinq tombes. Seule la tombe 26, celle d’Akhenaton, est décorée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marc Gabolde a fouillé cette nécropole royale secondaire afin d’affiner les connaissances des tombes n°27, 28, 29 et 30. 

Javascript is required to view this map.

Syndiquer le contenu


about seo