Skip to Content

karnak

Karnak : le jardin botanique...

La majorité des touristes ne s’y arrête que quelques minutes, quand ils y vont. Les guides montrent parfois quelques décors. Cette grande pièce, derrière la salle des fêtes du temple de Karnak (ou Akh-menou), est en mauvais état. Il s’agit du « jardin botanique » du pharaon Thoutmosis III. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Karnak : projet Karnak en ligne

Le CFEETK (centre d'étude des temples de Karnak) a mis en ligne une toute première version du projet Karnak :

Karnak : fouilles dans le domaine sacré de Mout

la mission 2013 du Brooklyn Museum s'est terminée il y a quelques semaines. plusieurs chantiers ont été menés cette année : devant le temple de Ramsès III (pour mieux connaître l'organisation de cette zone et les constructions), aménagement de nouvelles banquettes de stockages, relevés de textes (avec comparaison avec les relevés de Mariette), restauration et nettoyage de blocs, status et murs du temple.

Karnak : une inondation sous le dieu Amon

Dans la grande salle hypostyle du temple d'Amon de Karnak, il y a une scène qui passe inaperçue aux yeux des touristes, sur la face du 2e pylône (sur la droite en rentrant).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cliquez sur les photos pour agrandir. photos : © francois tonic

karnak : nouvelle chapelle dans le musée en plein air

Il y a quelques mois nous vous parlions d'une nouvelle chapelle : le Netjery-Menou que l'équipe française de Karnak remonte au musée en plein air. le travail est maintenant terminé. Elle ouvrira officiellement au public fin février.

Karnak : l'hippopotame blanc de Thoutmosis III

Dans les vastes magasins de stockages situés dans la cours du Moyen Empire à l'avant de l'Akhmenou (salle des fêtes) de Thoutmosis III, nous trouvons un très rare et très curieux relief : la représentation d'un grand hippopotame blanc sur son traineau de transport. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seth : compte-rendu de la journée égyptologique du Gard, 3e partie

Après une pause déjeuner bienvenue, la conférence reprit avec Laurent Coulon, avec un thème sans doute un peu élogné du dieu Seth : « les rituels pour repousser Seth et la nécropole d’Osiris à Karnak ». En réalité, Coulon a beaucoup évoqué les tombes osiriennes, ou plutôt les catacombes osiriennes, notamment celles de Karnak. Chaque année, des figurines d’Osiris sont réalisées par les grandes fêtes du mois de Khoiak. Mais que faire de ces objets sacrés après les cérémonies ?

statue de la déesse Sekhmet à Karnak

une belle statue de la déesse lionne Sekhmet a été dégagée par les archéologues dans le domaine du temple de Mout. Le temple de Mout abritait des centaines de statues de la déesse. Elles servaient à prier pour la guérison ou pour une bonne action.

Actuellement des dizaines de statues identiques sont visibles dans le temple de Mout à Karnak.

Seth : un animal énigmatique

le dieu Seth dans toute sa splendeur

Karnak : le chemin d'Horus disparait des décors de Séthy Ier

En parcourrant le très récent ouvrage sur la fouille d'une résidence royale des Ramsès près du Karnak de Suez ("une résidence royale égyptienne - Tell Abyad", éditions PUPS), nous sommes tombés sur une très intéressante présentation du chemin d'Horus, cette route reliant l'Egypte à la Palestine / Gaza, depuis le Delta oriental et à travers le Sinaï. De nombreuses forteresses sont citées par différentes sources et notamment les grands reliefs des guerres de Séthy Ier à Karnak (mur extérieur de la grande salle hypostyle en allant vers le musée en plein). 

Syndiquer le contenu


about seo