Skip to Content

Karnak : un relief perdu de la bataille de Qadesh et un décor à (re)dater

Rares sont les touristes qui s’attardent sur les nombreux décors militaires ornant les grands murs quand on sort de la grande salle hypostyle par la droite pour rejoindre la cour de la Cachette ou le temple de Khonsou. Et pourtant, c’est ici que les égyptologues ont (re)découvert un décor perdu de Ramsès II. 

Deux grands murs sont concernés par notre enquête : la paroi extérieure du mur fermant la grande salle hypostyle (mur sud) et le long mur fermant la cour de la Cachette (mur ouest). Nous y trouvons pêle-mêle des guerres de Ramsès II et celles de Mérenptah. Un des sommets de ces décors est le long texte du traité de paix entre l’Égypte et le Hatti datant de l’an 21 de Ramsès II. 

La première étude minutieuse de ces murs et des décors fut menée par Frank Yurco en 1978. Jusqu’à alors, on attribuait, plus ou moins complètement, ces grands reliefs militaires (marches de l’armée, le pharaon triomphant, sièges de villes et forteresses, charges des armées, etc.) au seul pharaon Ramsès II qui connût plusieurs importantes guerres au Proche-Orient. Yurko conclut que ces reliefs ne dataient pas tous de ce roi. De Ramsès II, on datait la stèle du traité de paix et un bandeau de texte. À cette attribution, Yurco proposa aussi l’existence d’une représentation d’une bataille avec les Israelites, le peuple d’Israël mentionné dans la stèle de la victoire de Mérenptah. Cette question ne sera pas abordée ici.  

Ces théories ouvraient de nombreux débats, les uns se ralliant à ces interprétations et les autres, s’y opposant. Peter J. Brand a voulu clarifier le débat en analysant le plus finement possible les décors visibles et ceux effacés. Cette analyse a été publiée en 2011 et sera notre fil conducteur tout au long de cet article. Une des questions qui se pose est : Ramsès II est-il l’auteur des premiers décors de ces murs ou est-ce Mérenptah ?

Il faut faire une distinction entre le mur extérieur de la salle hypostyle et le mur appartenant à la cour de la cachette. Le premier est incontestablement de Ramsès II ;il subit une profonde modification de décoration avec la gravure d’une version tardive de la bataille de Qadesh. Le second mur, celui de la cour, est celui qui pose ici problème. Et nous ne parlons même pas de sa construction, qui, elle aussi, est sujette à questionnement. 

Une vue « panoramique de la bataille de Qadesh »

Ramsès II a fait représenter plusieurs fois la bataille de Qadesh (Louxor, Abou Simbel, Ramesseum, Abydos). Il s’agit d’une grande composition narrative (par l’image et par le texte). Et depuis longtemps, nous savions que ces murs étaient destinés à cette bataille. En effet, des traces caractéristiques sont visibles, « sous » le décor actuel. C’est ce que l’on appelle un palimpseste. Mais ces traces ne sont pas toujours évidentes à comprendre.

Des traces incontestables du fleuve Oronte sont parfaitement visibles. Ce premier état du décor fut partiellement effacé et plâtré. Ainsi, lorsque le nouveau décor fut sculpté et peint, l’ancien décor ne se voyait plus. Mais l’enduit et les couleurs ont disparu. Ce premier décor ne fut jamais terminé. Cette situation d’inachèvement d’un décor est fréquente même dans les grands temples. 

Ce décor daterait d’avant l’an 21 de Ramsès II, date à laquelle le traité de paix entre l’Égypte et le Hatti (royaume des Hittites en Turquie actuelle) fut signé. La date est un indice important : ce texte n’a pas été gravé avant la 21eannée du règne de Ramsès II.

Autre élément de datation, les noms royaux de Ramsès évoluent dans le temps et certains éléments vestimentaires peuvent aussi aider à dater des décors, par exemple, le kepresh, dit « couronne bleue », est fréquent à la fin du règne de Ramsès et sous Mérenptah. La question se pose sur le second état du décor : Ramsès II, Mérenptah ou les deux ?

La délicate datation du décor actuel

Les débats ont été vifs comme le rappelle Peter J. Brand. La présence des vestiges de cartouches royaux de Ramsès II ainsi que des détails stylistiques incitèrent les égyptologues à dater les décors de Ramsès II. On peut aussi observer des différences importantes dans la représentation des villes assiégées et prises par les armées égyptiennes. La forteresse d’Ashkelon est très détaillée. Il y a une réelle différence de style entre les deux murs. Ainsi la représentation des ennemis et même des soldats égyptiens est plus rigide et moins détaillée. Les soldats égyptiens participent à la mêlée générale, ce que nous ne retrouvons pas sur le mur de la salle hypostyle, du moins, pas dans une même dynamique. Cependant, cette absence n’est pas exceptionnelle dans les décors militaires. Sur le décor du mur de la cour, les princes royaux sont absents, contrairement au mur de la salle hypostyle, ce détail est souvent utilisé par différentier la datation des deux décors muraux.

Il faudrait considérer la chronologie suivante : avant l’an 21 pour le mur de la salle hypostyle et après l’an 21 pour le mur de la cachette. Mais cela ne résout pas le problème de fond : Mérenptah est-il à l’origine de décors de la cour de la cachette ?

Des cartouches royaux sont présents sur les décors de la cour de la cachette, mais ils furent usurpés par Séthy II et les sculpteurs n’ont pas hésité à creuser le mur pour graver les nouveaux noms. Sur au moins un cartouche, la trace du nom de Mérenptah a été découverte sous le nom de Séthy II, mais Brand précise qu’aucune trace de Ramsès II n’a été découverte. 

Cette absence de Ramsès II est un indice pouvant dater ce décor de Mérenptah et uniquement de lui. L’effacement des cartouches de Mérenptah pourrait être le fait d’Amenmès. Ce dernier, dont l’origine reste obscure, prit le pouvoir quelques mois après le couronnement de Séthy II (successeur de Mérenptah). Sans doute que le nouveau « roi » ordonnât le martelage du nom de Mérenptah, mais ce travail resta incomplet et Séthy II, une fois rétabli sur le trône, fit graver les cartouches effacés à son nom (hypothèse de Brand). 

Nous avons dit plus haut qu’aucun prince royal n’est représenté sur le décor du mur de la cachette. En réalité, au moins un prince est représenté : Khaemouaset. Est-ce le célèbre fils de Ramsès II ou un obscur fils de Mérenptah, inconnu en dehors de ce décor ? Nous sommes en accord avec Brand pour dire que cette représentation n’est pas une preuve que ce décor date de Ramsès II et rien ne prouve qu’il s’agisse du fameux fils de Ramsès.

Pour conclure

Ramsès II avait incontestablement ordonné une nouvelle représentation de la bataille de Qadesh à Karnak sur un ou plusieurs murs, mais ce chantier ne fut jamais achevé. Le programme de décor était sans doute de couvrir le mur extérieur de la salle hypostyle jusqu’au texte du traité de paix de l’an 21. À un moment du règne, il fut ordonné de regraver la bataille, d’où les deux états décoratifs actuellement visibles sur le mur extérieur de la salle hypostyle, ce que nous n’avons pas sur le mur de la cour de la cachette qui présente un seul état du décor. Il faut aussi considérer que ce décor militaire ne date pas de Ramsès II, en raison de l’absence de son nom dans les cartouches usurpés. 

Le traité de paix fut gravé peu après sa signature, ou plus tardivement dans le règne. Cela montre qu’un programme décoratif était sans doute prévu dans la seconde moitié du règne, mais les batailles et les textes de ce décor les rattachent aux guerres de Mérenptah et non de Ramsès II. 

Bibliographie

Peter J. Brand, « the date of the war scenes on the south wall of the great hypostyle hall and the west wall of the cour de la cachette at Karnak… », dans Ramesside studies in honour of K. A. Kitchen, Rutherford Press, 2011

Pharaon Magazine 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

  • Tags HTML autorisés : <a> <b> <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <dl> <dt> <em> <i> <img> <li> <ol> <p> <span> <strong> <u> <ul>
    Allowed Style properties: text-align

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ceci sert à tester si vous êtes un utilisateur humain afin de contrer les robots spammeurs
                                                                        
,ad8888ba, 88b d88 88 888b 88 88 88
d8"' `"8b 888b d888 88 8888b 88 88 88
d8' `8b 88`8b d8'88 88 88 `8b 88 88 88
88 88 88 `8b d8' 88 88 88 `8b 88 88aaaaaaaa88
88 88 88 `8b d8' 88 88 88 `8b 88 88""""""""88
Y8, "88,,8P 88 `8b d8' 88 88 88 `8b 88 88 88
Y8a. Y88P 88 `888' 88 88 88 `8888 88 88
`"Y8888Y"Y8a 88 `8' 88 88 88 `888 88 88



actualite | about seo