Skip to Content

karnak

La stèle de la tempête et l’explosion de Santorin : hommage à Claude Vandersleyen

Au milieu du 20e siècle, les fragments d’une grande stèle furent découverts durant la fouille du 3e pylône de temple d’Amon de Karnak. Le monument de 1,8 mètre à l’origine, est au nom du roi Iâhmès (Ahmose, Ahmosis). Il a fallu attendre 1967 pour avoir une traduction intégrale du texte par Claude Vandersleyen. Le contenu est totalement atypique. Le lien entre cette stèle et les conséquences avec l’explosion de Santorin est aujourd’hui admis pour de nombreux égyptologues. Quel impact eut cette explosion sur l’Égypte ?

Karnak : reprise des fouilles dans la cour du Moyen Empire

La mission archéologique a repris le travail dans la cour dite du Moyen Empire. L'objectif est de comprendre l'histoire de cette vaste zone et dresser le plan du temple d'Amon du Moyen Empire.

Un grand rectangle près du sanctuaire de la barque a été dégagé. D'autres zones seront explorées.

Karnak : nouvelle restauration des colonnes de la salle hypostyle

Le ministère des antiquités a lancé un chantier d'envergure : une campagne de restauration des colonnes de la salle hypostyle. 

Le chantier en cours doit permettre de nettoyer les colonnes, fixer les couleurs et colmater les fissures. Les colonnes centrales, les plus hautes, sont en cours de nettoyage. Le travail s'annonce long. Ce n'est pas la première fois que ce travail est réalisé. Avec les années, la poussière, le sable, le vent, etc. déposent une couche opaque. Cette couche peut, sur le long terme, détruire les pigments et la pierre. 

 

Karnak : le chantier avance

Le chantier de reconstruction de la zone des statues d'Amon et d'Amonet se poursuit à bon rythme. Le gros du travail se concentre sur le remontage des murs à l'arrière des statues. La maçonnerie de soutien a été posée et de nombreux blocs antiques ont repris leur place. Plusieurs fragments des annales de Thoutmosis III ont pu être remontés pour la première fois depuis 2000 ans !

Guide archéologique du temple de Mout / nouveau livre

AUC Press vient de sortir The Precinct of Mut at South Karnak, le domaine de Mout à Karnak sud. Il est présenté comme un guide archéologique du site. Et il est écrit par R. Fazzini et B. Bryan, les directeurs des missions archéologiques. Le format choisi est pratique et il est facile à emporter et à manipuler. 

Nous étions impatients de découvrir ce guide. Notre déception est à la hauteur de nos attentes pour ce site mal connu du public. 

Les divines adoratrices d'Amon : 200 ans au cœur du pouvoir thébain

Durant deux siècles, des femmes vont détenir le pouvoir politique et religieux à Louxor et dans l’ensemble de la Haute Égypte. Égales des pharaons, elles vont être l’épouse du dieu Amon. Nous les connaissons sous le titre prestigieux de divines adoratrices d’Amon.

Avertissement : nous ne parlons pas ici des divines adoratrices du Nouvel Empire. 

Par François Tonic, Pharaon Magazine

Karnak : une stèle géante remontée

Le CFEETK, le centre franco-égyptien des temples de Karnak, vient de terminer le remontage d'une stèle d'Amenhotep II au 8e pylône.

Ce monument, malheureusement fragmentaire et peu visible, était cassé en plusieurs fragments. Deux gros fragments gisaient contre le môle du pylône. En 2016, un égyptologue égyptienne mis en évidence le raccord entre ce monument et un fragment antique transformé en meule et situé à Assiout. 

Karnak durant la 25e dynastie

Comment les Khousites utilisent Karnak ? Quels sont les programmes architecturaux de la 25e dynastie dans le domaine d'Amon?

Les rois de la 25e dynastie ont été très actifs : colonnade devant le 2e pylône, l'édifice du lac sacré, les colonnades dans les secteurs osiriens, de multiples chapelles osiriennes.

J. Hourdin a lancé plusieurs projets d'études et de publications sur le sujet. Un site internet a été lancé. Le site devrait se compléter au fur et à mesure :

https://karnak25.hypotheses.org

Karnak : des sphinx restaurés

Le ministère des antiquités communique sur la restauration en cours des sphinx de la première cour du temple de Karnak. Ces monuments étaient parfois en mauvais état avec des socles très dégradés. 

Si le projet est le bienvenu, par contre, déposer les sphinx sur une unique banquette en ciment n'est pas esthétique et surtout ne respecte pas l'organisation des statues durant l'antiquité. Espérons que cette présentation soit provisoire. 

Le chantier avait été lancé au printemps 2020.

Syndiquer le contenu


about seo