Skip to Content

La tombe de Néfertari - Les cahiers de Pharaon Magazine n°2

Découvrez la splendeur de la plus belle tombe de Louxor : la tombe de la reine Néfertari. Ce livre vous propose une visite complète de la tombe : salle par salle, mur par mur.

Nombreuses photos. 
164 pages

Prix : 19 euros + 5 euros de ports

Acheter

 

En kiosque actuellement

Comment les Egyptiens s’amusaient-ils ? Un dossier surprenant !

La satire des métiers : un des textes littéraires les plus connus de l’ancienne Egypte. Pascal Vernus décrypte son contenu et comment les Egyptiens jugeaient les différents métiers

Les trésors méconnus de la Vallée des Rois : il n’y a pas que les trésors de Toutankhamon ou de Youya et Touya. La Vallée des Rois recèle de nombreux trésors méconnus.

Aux origines de Karnak et du dieu Amon

Quoi lire cet été ? Notre sélection d’ouvrages

Gebel Silsileh à l’époque des Ramsès. Philippe Martinez poursuit son enquête.

Musées : L’Egypte au Périgord

Actualités

conférences iReMMO juin 2011

Mardi 21 juin 2011 - 18h00-20h00

Secrets de momies, à partir du 8 juillet

Du 8 juillet au 13 décembre 2011

Autour des deux célèbres momies de Besançon, que des scanners récents ont révélé dans tous leurs secrets, l’exposition invite à une découverte de la mort, telle qu’elle est vécue et rêvée par les anciens Egyptiens.

nouvelle découverte dans la tombe de Djehouty (Louxor)

l'équipe espagnole qui fouille la tombe de Djehauty (Louxor) depuis 2002 a découverte une seconde salle funéraire peinte. Ce haut fonctionnaire vécut sous le règne de la reine Hatshepsout et de Thoutmosis III. Sa tombe a déjà révélé de nombreux objets. 

Cette nouvelle salle est décoré du livre des morts et la qualité du décor est assez remarquable.

destruction d'une stèle frontière à amarna ?

L'antique cité d'Akhenaton en Moyenne Egypte (360 km au sud du Caire) aurait subi une nouvelle destruction : celle d'une stèle frontière. Amarna était géographiquement délimitée par une série d'immenses stèles gravées dans la roche.

EN 2004, une stèle avait déjà été dynamitée. il s'agissait de la stèle S. Les dommages (indiqués par Barry Kemp, directeur des fouilles anglaises sur place au forum égyptologique EEF) concernent une stèle partiellement effacée, la stèle Q. Kemp précise qu'il s'agit de la partie supérieure qui n'avait semble-t-il pas de décoration apparent.



by Dr. Radut