Skip to Content

Amulettes et talismans : exposition

Dans le cadre de son exposition Amulettes et Talismans, la galerie la Reine Margot dévoile une sélection de pièces, énigmatiques pour le profane, mais protectrices pour l’initié, gage de bonheur, de santé ou de fertilité. 



Une classification en cinq catégories
La présentation suit la classification de Petrie en cinq catégories : les amulettes de similarité, de pouvoir, de propriété, de protection et les représentations divines.


Retracer une certaine histoire de l'humanité
Amulettes, talismans ou « grigris », les petits objets de protection sont communs à toutes les civilisations et remontent à la nuit des temps. Ces artefacts permettent de retracer une certaine histoire de l’humanité : celle des croyances rattachées aux mythes et aux légendes, à la superstition, à l’occulte et aux rituels funéraires, mais aussi celle de la parure et de la beauté. 

Une histoire de la couleur...
Cette dernière résulte de phénomènes physiques mesurables ; sa perception demeure, quant à elle, culturelle. De sorte qu’il n’existe pas de terme équivalent au phonème « couleur » dans le lexique hiéroglyphique. Les Egyptiens accordaient plus d’importance à la matière et à ses caractéristiques : texture, intensité, brillance, transparence…

Le domaine fascinant de la magie
« Les amulettes, remarquables tant par leur méticulosité que par la diversité des matériaux, des couleurs et des thèmes […] nous introduisent dans le domaine fascinant de la magie. » Gilles Cohen, « Les Amulettes de l’ancienne Égypte », L'œil 1992

Les amulettes égyptiennes constituent un domaine où il est encore possible de constituer une collection sérieuse à bon compte.
Pour cela, il vaut mieux être au courant de certains critères qui peuvent guider l'amateur dans son choix : les thèmes, la matière, la finesse du travail. (…)
Si l'on peut parfois s'interroger au XXe siècle sur l'efficacité des amulettes, les prix si doux que l'on peut rencontrer, permettent de nous demander si la magie de l'Egypte antique ne demeure pas.
Gilles Cohen, « Les Amulettes de l’ancienne Egypte », Trouvailles, n°61, p. 67

Chaque pièce se décline dans une large gamme de couleurs et de matières aux vertus positives et cosmiques reconnues depuis l’Egypte ancienne et peut faire l'objet d'un cadeau original pour un prix abordable.

Amulettes et Talismans
jusqu'au 16 février 2014 - Horaires : du lundi au samedi 
10h30 - 13h / 14h - 19h
Jours d’ouverture exceptionnelle : dimanches 8, 15 et 22 décembre de 14h30 à 18h30.
Entrée libre

source : communiqué officiel de l'exposition

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

  • Tags HTML autorisés : <a> <b> <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <dl> <dt> <em> <i> <img> <li> <ol> <p> <span> <strong> <u> <ul>
    Allowed Style properties: text-align

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ceci sert à tester si vous êtes un utilisateur humain afin de contrer les robots spammeurs
                                                                              
8b d8 888b 88 88888888888 ,ad8888ba, 888888888888
`8b d8' 8888b 88 88 d8"' `"8b ,88
`8b d8' 88 `8b 88 88 d8' ,88"
`8b d8' 88 `8b 88 88aaaaa 88 ,88"
`8b d8' 88 `8b 88 88""""" 88 88888 ,88"
`8b d8' 88 `8b 88 88 Y8, 88 ,88"
`888' 88 `8888 88 Y8a. .a88 88"
`8' 88 `888 88888888888 `"Y88888P" 888888888888



actualite | about seo