Skip to Content

Exposition Champollion à Paris : 10 objets à voir absolument

L'exposition Champollion propose de nombreux objets : manuscrits, papyrus, ouvrages, statuettes, objets divers. La rédaction de Pharaon Magazine, vous propose quelques incontournables ou des objets qu'il faut absolument voir :

- les nombreux documents écrits par Champollion et particulièrement l'étude des objets de la collection de Turin. Il sera le premier à proposer un catalogue et une étude complète. Ces documents montrent comment il travaille et surtout les intuitions pour traduire ou pour définir l'usage d'un objet. A voir aussi le travail sur le papyrus de Turin et la liste des rois.

- A l'entrée de l'exposition, le portrait de Champollion et la fameuse lettre à M. Dacier qui marque la naissance de l'égyptologie. Dommage que ce texte fondateur ne soit pas mieux mis en valeur et montrer dans son intégralité.

- on peut voir des objets de la collection égyptologique de la BNF. Les papyrus sont très intéressants et notamment le papyrus mythologique. 

- la grande cuve de cercueil, époque tardive, mértie que l'on s'y arrête. Pas pour la qualité du travail mais pour les signes du zodiaque peints à gauche et à droite de la déesse Nout ! L'étiquette de présentation n'en parle pas ! Observez bien !

- la BNF possède une des plus belles collections de monnaies de France. Ne rater pas une pièce en or de la 30e dynastie. Il s'agit d'une des premières frappes monétaires égyptiennes (monnaie frappée) dite Noub Nefer (bon or) ! 

- Parmi les nombreux documents et lettres, il y a une lettre de Young à Champollion qui évoque la traduction des cartouches. Young avait de bonnes intuitions mais part sur de fausses interprétations. Dans la lettre visible, Young partage son travail et évoque la traduction possible d'un signe en forme de disque. Young ne croit pas en la traduction Ra. Les relations entre Champollion et Young n'étaient pas aussi tendues et hostiles. Les échanges entre les deux savants n'étaient pas rares et les idées circulaient beaucoup.

- Autre incontournable : la pierre de Rosette. Ce monument fut un des monuments ayant servi à Champollion à confirmer ses premières traductions. Ici, nous avons un fac-similé très précis. A voir aussi d'autres fac-similés d'obélisques qui servirent à Champollion. Là encore, on oublie souvent que les documents circulent entre savants.

- Autres documents à voir : les nombreux ouvrages sur comment durant les 17e et 18e siècles, on interprétait l'Egypte ancienne et les tentatives d'en comprendre l'écriture. Surprenant et passionnant. 

Photos : François Tonic / Pharaon Magazine - mai 2022

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

  • Tags HTML autorisés : <a> <b> <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <dl> <dt> <em> <i> <img> <li> <ol> <p> <span> <strong> <u> <ul>
    Allowed Style properties: text-align

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ceci sert à tester si vous êtes un utilisateur humain afin de contrer les robots spammeurs
                                                                       
88 88 88 888888888888 ,ad8888ba, db
88 88 88 88 d8"' `"8b d88b
88 88 88 88 d8' `8b d8'`8b
88 88aaaaaaaa88 88 88 88 d8' `8b
88 88""""""""88 88 88 88 d8YaaaaY8b
88 88 88 88 Y8, "88,,8P d8""""""""8b
88 88 88 88 Y8a. Y88P d8' `8b
88 88 88 88 `"Y8888Y"Y8a d8' `8b



actualite | about seo