Skip to Content

amarna

Amarna : le centre des visiteurs est enfin ouvert

Non loin de l'embarcadère menant du Nil au site antique d'Amarna, un centre des visiteurs, faisant office de petit musée de site, était en préparation depuis de nombreuses années. Et bonne nouvelle, il vient enfin d'être ouvert !

Ce "musée" propose des maquettes du site et des reconstitutions de maison d'Amarna. 

Par contre le musée Aton, situé à Minya, est toujours en construction / finition. Aucune date n'est donnée. 

Akhenaton : la tombe royale d'Amarna, nouveau livre

Akhenaton est un des pharaons les plus connus de l'ancienne Egypte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De très nombreux ouvrages ont été écrits sur son règne et la période amarnienne. En Français, deux sont particulièrement importants, ceux de Marc Gabolde et de Dimitri Laboury. 

Oushebtis amarniens : Akhenaton, Néfertiti et Toutankhamon

Le musée du Louvre possède trois oushebits (serviteurs funéraires) très importants : un d'Akhenaton, un de la reine Néfertiti et un de Toutankhamon

La parenthèse amarnienne : journée égyptologique de Nîmes 2e partie

Suite de la conférence de Marc Gabolde

Il est intéressant de noter que l’on peut voir sur les décors de certaines tombes le levé du soleil puis le parcours du soleil dans la journée. Au départ, les rayons solaires sont étroits puis ils grossissent. Et le ciel va de l’horizon du levant à l’horizon du couchant. Les deux horizons (là où le soleil se lève et se couche) délimitent le ciel. 

La parenthèse amarnienne : journée égyptologique de Nîmes 1ere partie

Le 18 janvier dernier, l’association égyptologique de Nîmes a organisé sa conférence annuelle. Cette année : la parenthèse amarnienne. Marc Gabolde a ouvert la journée. Le chercheur rappelle qu’il existe plusieurs types de chronologie : chronologie absolue, chronologie relative.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amarna : le wadi royal secondaire

Le ouadi royal d'Amarna comporte cinq tombes. Seule la tombe 26, celle d’Akhenaton, est décorée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marc Gabolde a fouillé cette nécropole royale secondaire afin d’affiner les connaissances des tombes n°27, 28, 29 et 30. 

Javascript is required to view this map.

musée de Mallawi : situation confuse

18h06 : pillage confirmé ! les photos montrent des vitrines brisées et vidées

Confusion sur la situation dans le musée de Mallawi. Monica Hanna (archéologue égyptienne) avait déjà dénoncé les destructions à Héliopolis, Dashshour, au sud d'Amarna. Elle parle de vols dans le musée de Mallawi et particulièrement une statue d'une fille d'Akhenaton, l'objet le plus connu du musée. Attention : aucune confirmation officielle pour le moment

Amarna : des champs agricoles trop près des tombes !

Nous vous en parlions lors de notre compte-rendu sur l'état d'Amarna (décembre 2012) après notre visite des lieux. La situation ne s'arrange pas. 

Les masques en plâtre d'Amarna, Berlin

Les portraits en platre d'Amarna (découverts dans l'atelier de Thoutmose) sont peut être les objets les plus étonnants d'Amarna et du règne d'Akhenaton. Anynomes, certains ont pu être identifiés d'autres non.

photos : © françois tonic, pour Pharaon Magazine.

1ere vitrine des masques au musée égyptien de Berlin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ashmunien : le musée en plein air vidé !

Le petit musée en plein air d'Ashmunein, l'ancienne cité d'Hermopolis Magna, a été entièrement vidé par les autorités locales (hormis deux statues géantes) pour éviter la destruction et les pillages ! photo : françois tonic, novembre 2012

Syndiquer le contenu


about seo